AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 LA NUIT NOIRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Messages : 5
Sur WUH depuis le : 18/10/2014
Crédits : 21

MessageSujet: LA NUIT NOIRE    Lun 27 Oct - 15:34




La Nuit Noire est l'un des évènements annuels le plus attendu par les habitants d'Horizon, et ce, qu'ils soient uncanny, astray ou cross. Durant cette nuit de fête, les uncanny se parent des déguisements plus effrayants les uns que les autres pour incarner les monstres qui hantent leurs cauchemars. L'idée, en plus du côté ludique et divertissant, est de repousser jusqu'à l'année prochaine les cauchemars d'Horizon et d'espérer des nuits dénuées de créatures étranges. Pour les humains et les cross qui connaissent les coutumes terriennes, c'est l'équivalent d'Halloween.
De ce fait, les habitants d'Horizon redoublent chaque année d'efforts pour se parer de leurs plus beaux mais horribles déguisements afin de parader et festoyer dans la ville.

Le cœur de la fête se tient sur la Place Fleurie, décorée tout spécialement pour l'occasion. Les coquelicots de la fontaine ont laissé place à de minuscules citrouilles flottantes. Ces mêmes citrouilles qui se retrouvent dans les airs par on ne sait quel miracle et flottent paresseusement un peu partout dans Horizon.  Aux façades des maisons et des boutiques sont accrochés de terrifiants masques colorés aux mimiques étranges, des guirlandes lumineuses sont tendues entre les bâtiments et dans les ruelles autour de la place, des bocaux remplis de substances inconnues sont disposés sur les rebords des fenêtres. Mais le clou du spectacle est sans doute le totem qui trône au milieu de la fontaine : de plusieurs mètres de haut, composé de plusieurs visages différents de cauchemars, il tourne lentement sur lui même en laissant échapper des divers orifices oculaires, buccaux et nasaux, une fumée bien spéciale. Cette dernière, ressemblant plutôt à de la brume, coule vers le bas au lieu de s'élever dans les airs, semble remplir le bassin de la fontaine devenu rouge vif pour l'occasion, et fini par se déverser sur les pavés de la place. Stagnant près du sol, cette étrange fumée s’immisce comme des tentacules dans les rues, autour des chevilles, et finit de donner à l'endroit un air des plus mystique.

Et que serait une fête sans musique ? Sans nourriture ? Comme chaque année, un orchestre spécialement formé pour l'occasion joue morceau sur morceau dans un coin de la place pour enhardir les gens, et pendant plusieurs jours les habitants ont chacun mis la main aux fourneaux afin de participer au banquet géant débordant de mets étranges et colorés. Les habitants étant emballés par la fête, ils en deviennent imaginatifs, farceurs, et les gâteaux sont souvent le moyen idéal pour eux de se faire des blagues alors faites bien attention de ne pas vous retrouver avec la peau bleu, ou de boire un vin qui vous fera pousser des branchies !

En plus des déguisements et de la musique, l'activité de la fête est agrémentée de stands de jeux tous plus fous les uns que les autres. Vous pourrez gagner des lots en venant pêcher des goules miniatures dans des bassins, jouer au jeu de la taupe zombie, lancer des fléchettes sur des crânes sautillants, et même apprendre à préparer des potions étranges dans le chaudron de la sorcière (d’aucuns disent que ce n'est que de la soupe d'ortie mais l'illusion est là).


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Manhattan V. Chevalier
◥ A S T R A Y ◤


Messages : 76
Sur WUH depuis le : 24/10/2014
Crédits : 72

MessageSujet: Re: LA NUIT NOIRE    Lun 27 Oct - 16:49

la nuit noire



La place fleurie était bondée cette année. Une foule dense et joyeuse d'habitants déguisés, le tout baignant dans une odeur de pomme et de cannelle, le tout bercé par des rires et de la musique. Cela plaisait énormément à Manhattan qui vivait sa deuxième Nuit Noire depuis son arrivée à Horizon.
Cette année, comme la précédente, elle avait elle-même cousu à la main son costume, une sorte de personnage pingouin. Pas très effrayant, plutôt amusant, voir mignon, mais elle n'aimait pas faire peur. Son bonnet pingouin enfoncé sur la tête, un sac plein de secret au bras, elle se frayait délicatement un chemin parmi les gens en essayant de ne pas abîmer sa traîne qu'elle avait fait un peu trop longue pour être pratique.

Le regard brillant du reflet des citrouilles et des guirlandes, la jeune humaine se dirigea vers un stand de jeu où le but était de se bander les yeux, de renifler des flacons étranges et d'en deviner le contenu. Pas très douée, Manhattan ne remporta aucun lot mais repartie avec une sucette en forme d'araignée comme consolation.
Friandise en bouche, elle continua de faire le tour de la place, peut être dans l'espoir de rencontrer quelqu'un de sa connaissance. quam.


Dernière édition par Manhattan V. Chevalier le Jeu 30 Oct - 8:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Opium
◢ U N C A N N Y ◣


Pseudo : memento morri
Messages : 125
Sur WUH depuis le : 21/12/2013
Avatar : Nicholas Brown ▬ GANGSTA.
Fiche : made a mess of all things
Crédits : 128

MessageSujet: Re: LA NUIT NOIRE    Lun 27 Oct - 17:30

Caché sous le tissus blanc rafistolé, décousu ci-et-là, tu observais : la foule, les gens, les lumières, écoutait les rires, effleurait le battement qui ne viendrait pas pour ton cœur mort, tes chevilles recouvertes de fumée. Un sentiment de nostalgie te reprend chaque année quand tu penses aux Nuits Noires passées avec ton père ; tu ne peux t'empêcher d'y penser. Encore une fois, encore, tu es en retrait, finissant par porter ton regard sur la même personne, dans ton coin, observant la jeune femme aux pupilles améthystes, objet de ta curiosité déplacée, tel un animal sauvage, prédateur pourtant bien loin d'attaquer. L'espèce de drap sur ta tête était en mauvais état, les coutures étaient abîmées et il était un peu salit ; qu'il était triste par rapport au reste des parures d'Horizon, c'est aussi pourquoi tu te cachais. Mais pourtant tu l'aimais ton costume parce que tu l'avais fait avec tes pauvres moyens, toi qui n'avais rien. Et qu'au fond, c'était un peu ta manière d'apporter de la lumière dans le noir de cette nuit, même si tu ne serais jamais aussi éblouissant que l'humaine que tu filais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jin Soo Park
◥ A S T R A Y ◤


Pseudo : Night'
Messages : 45
Sur WUH depuis le : 25/10/2014
Avatar : OC(s) d'inconnu(s)
Fiche : Wake up, wake up. And one day, you'll forget why
Crédits : 48

MessageSujet: Re: LA NUIT NOIRE    Lun 27 Oct - 17:53

T'étais arrivé y'a pas longtemps à Horizon, t'avais pas eu beaucoup de contact. Presque pas même, mais assez pour te convaincre d'être présent à cette nuit d'horreur qui tout les ans avait lieu. Elle était là pour combattre ses plus grands peurs et être en quelque sorte immunisé jusqu'à l'année prochaine. Dans le monde d'où les astray venaient, toi, tu fêtais pas Halloween. T'as jamais fait de fête et c'était nouveau pour toi.
Tu avais fait ton costume simple. Un drap noir, laissant apparaître seulement deux yeux rouge, bien rouge et une bouche. Inspirée des mondes des vivants du fameux Cheschire.

T'avais finis ici, un peu perdu, les bonnes odeurs t'enivraient. La joie et la terreur qui émanait. Tous été déguisés. Tu regardas un peu. Pleins d'activités, des bonbons, des citrouilles.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aspirine
◢ U N C A N N Y ◣


Pseudo : midona - ragequit.
Messages : 71
Sur WUH depuis le : 28/12/2013
Avatar : Crona • Soul Eater
Fiche : swallow it
Crédits : 56

MessageSujet: Re: LA NUIT NOIRE    Lun 27 Oct - 22:54




Les soirs de Nuit Noire, Aspirine se sentait un peu mieux. Un peu plus à sa place - parmi tous ces cauchemars. Même la brume qui s’enroulait autour de ses chevilles avait quelque chose de réconfortant.

Son costume, par contre la met mal à l’aise, mais elle n’avait eu d’autre choix que de le porter. Les servantes du palais s’étaient toutes mise d’accord pour confectionner des costumes de sorcière qui seraient leur signe de reconnaissance en cette fameuse Nuit. Conformément au plan, Aspirine a sa robe noire parfaitement étalée sur ses genoux, et son chapeau au noeud d’un orange criard bien vissé sur sa tête. Et surtout, son panier rempli de friandises qu’elle ne demande qu’à donner.

Assise sur le rebord de la fontaine, noyée dans le brouillard, elle attend, Aspirine Assise au coeur de la brume des plus effrayantes, elle attend que quelqu’un vienne lui demander une friandise. Et ceci depuis déjà bien trop longtemps. Peut être que c’est parce qu’elle ne bouge pas, que personne ne la remarque ? Ou peut être est-ce par ce qu’on a peur d’Aspirine, car Aspirine n’est qu’un cachet insipide et sans saveur que les enfants jamais n’approcheront ?

Elle serre un peu plus son panier, sa tête se courbant sous le poids de ce chapeau trop coloré.

S’il vous plait. Venez voir Aspirine.
La délaissée Aspirine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sézane
◢ U N C A N N Y ◣


Pseudo : onra
Messages : 16
Sur WUH depuis le : 29/10/2014
Avatar : original, par Nekosuke
Crédits : 38

MessageSujet: Re: LA NUIT NOIRE    Jeu 30 Oct - 0:40

seize the day

Entraînée par la foule élancée Sézane demeurait inerte au cœur de la place fleurie. Étourdie par les cris et les chants elle profitait des festivités à sa manière. Solitaire. Dans ses drapés de cotons sombre, la domestique faisait bien pâle figure parmi l'assemblée. Lançant de curieux regard aux alentours elle admirait les chatoyantes couleurs et tissus veloutés qu'arborait l'affluence. Devant ses yeux se déroulait un spectacle visuel sans pareille, et bientôt une certaine amertume envahit la demoiselle. - je ne suis qu'une tâche balancée dans ce monde. - L'esprit embrumé par de tristes pensées, Sézane n’eut dès lors plus le cœur à la fête. Bousculant la cohue elle s'écarta quelque peu du cortège, se postant au près de la fontaine. Balayant les environs d'un regard insipide, elle discerna une consœur qui elle même portait une tenue semblable à la sienne, conformément au dress code indiqué par les employées du château. « vous ne prenez guère part au festivités ? » Lui demanda t-elle d'un ton peu adéquate.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Manhattan V. Chevalier
◥ A S T R A Y ◤


Messages : 76
Sur WUH depuis le : 24/10/2014
Crédits : 72

MessageSujet: Re: LA NUIT NOIRE    Jeu 30 Oct - 9:00

la nuit noire



La foule l'impressionne un peu, la petite Manhattan. Elle ne fait vraiment pas ses vingt-et-un ans. Mais malgré la densité de la population réunie sur la place fleurie, elle remarque les gens comme elle. D'autres personnes, qui à son instar, sont seuls malgré tous les gens autour d'eux. Le coeur gonflé et sa volonté en guise de bouclier, la petite couturière serre son sac plein de bonnes choses contre elle et décide d'aller voir ses comparses solitaires.

Il y a d'abord cette personne, dont le sexe est impossible à deviner, car cachée sous un grand drap noir ne laissant apparaître que de grands yeux rouges et une bouche souriante de façon étrange. Cela rappelle à Manhattan l'une des histoire de la Terre et arrivée face au Cheschire, elle lui offre, sortit de son sac, une sucette en forme de lapin blanc. Et elle s’évanouit dans la brume. C'est au tour d'une jeune fille, effacée, comme perdue dans sa tenue de sorcière. Une autre viens de la rejoindre et comme pour dire bonjour, Manhattan leur offre un sourire et des dragées en forme de petites araignées pour toutes les deux. Et elle repart comme si de rien n'était.

Mais tout ça n'était qu'un entrainement pour aller le voir Lui. Son petit fantôme solitaire et rapiécé. Comme avec les autres, elle va vers lui avec son sourire flamboyant et sors du sac une peluche en forme de citrouille. Manhattan la lui tends d'une main, tout en posant l'autre sur son coeur, avant de montrer les petits pansements sur ses doigts. Oui. Comme pour dire : C'est moi qui l'ai faite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Down
◢ U N C A N N Y ◣


Pseudo : lechii'
Messages : 154
Sur WUH depuis le : 22/12/2013
Avatar : Fukari (DA)
Crédits : 150

MessageSujet: Re: LA NUIT NOIRE    Jeu 30 Oct - 9:19




Tu avais fini ton boulot bien plus tôt que prévu. Personne ne s'était manifesté en cette soirée pour prendre rendez-vous, et d'ailleurs presque personne ne se baladait dans les couloirs de l’hôpital. Surpris, mais cependant, tu ne cherchas pas à comprendre ce qu'il se passait. Tu enfilas ton long manteau noir et tu franchis le pas de la porte de ton bureau, marchant rapidement pour sortir de cet endroit où tu y avais travaillé depuis très tôt ce matin. En chemin tu te mis à rencontrer toute sorte de petite créature, et parfois de très grosse. Tu ne comprenais pas très bien ce qu'il se passait, les regardant avec une drôle de grimace à chaque fois. Tu n'en faisais pas des tonnes, continuant d'avancer, mais il était vrai que tout ces êtres de cauchemar t'intriguait au plus haut point. Au bout d'un moment, près de la Place Fleurie, tu remarquas une grande couche de fumée laiteuse et rouge arriver à tes pieds. Tu eu le réflexe idiot de sauter pour l'esquiver, comme un lapin sautant au dessus de l'invisible, puis plus tu avançais en sautillant et plus tu remarquais un bruit étrange de musique et de voix mélangées. Le tout semblait au même endroit. Une manifestation ? ... Tu partais du principe que c'était une manif ? Chacun son truc.
Et là, face à tes petits yeux noirs, un monde complétement différent s'offrait à toi. Une place sombre et flippante, remplie de monde tous déguisés, la fontaine habitée par l'immense totem à la fumée rouge, et des stands de jeux partout. Des enfants s'amusaient à faire peur aux adultes, et certains prenaient part à fête. Tu essayais de voir si il y avait quelqu'un que tu connaissais. Puis c'est en arrivant face à tout ça, habillé normalement, que tu réalisas la grandeur des choses :


Tu avais oublié la fête de la Nuit Noire.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Opium
◢ U N C A N N Y ◣


Pseudo : memento morri
Messages : 125
Sur WUH depuis le : 21/12/2013
Avatar : Nicholas Brown ▬ GANGSTA.
Fiche : made a mess of all things
Crédits : 128

MessageSujet: Re: LA NUIT NOIRE    Jeu 30 Oct - 10:01

Pourtant les choses n'avaient jamais bougé, jusque là. Tout avait été d'un calme plat, jamais l'un d'entre vous n'avait fait un pas de trop et au fond de toi tu savais qu'elle t'avait remarqué, mais tu continuais d'espérer qu'elle fasse comme si tu n'existais pas ; tu ne voulais pas t'approcher d'une humaine, ça serait mauvais pour ton cœur d'Uncanny obsessionnel, probablement. La voir de loin t'allait, observer son sourire éternel continuer de t'intriguer et tes questions étaient sans réponses mais tu t'en fichais.

Pourtant la voilà qui s'approche.

Tu perds instantanément ton sang froid, à l'intérieur de toi c'est la panique totale et tu manques de tomber en arrière quand tu essayes de reculer, marchant sur ton déguisement. Tu remercies intérieurement une quelconque entité supérieure de t'avoir coltiné un draps sur la face le jour où elle vient te voir de face tandis que tu regardes, déconcerté, ses gestes, la peluche qu'elle te tend, puis ses petites mains blessées. Ça te rappelle quand Père avait essayé de réparer une de tes peluches plus petit, ce qui te permet de déduire que cette peluche, elle vient d'elle, et tu sens tes yeux briller d'une petite étincelle de vie qui disparaît tout aussi vite qu'elle est arrivée, la prenant timidement dans tes bras. Et maintenant, tu fais quoi ? Si seulement tu savais sourire comme elle pour la remercier, ça serait beau. Mais le sourire d'une fumée serait bien trop éphémère pour être apprécier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 5
Sur WUH depuis le : 18/10/2014
Crédits : 21

MessageSujet: Re: LA NUIT NOIRE    Jeu 30 Oct - 10:45

Le sol tremble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ortie
◥ A S T R A Y ◤


Pseudo : Jeliel
Messages : 293
Sur WUH depuis le : 01/08/2013
Avatar : Ymir - SnK
Crédits : 178

MessageSujet: Re: LA NUIT NOIRE    Jeu 30 Oct - 13:05

De l’autre côté de la vitrine de sa boutique, plongée dans l’obscurité de ses plantes, Ortie observait d’un air impassible la fête qui se déroulait sur la place. Elle voyait les uncanny rire aux éclats, les astray comparer leurs déguisement respectifs avec bonne humeur, les rares enfants courir dans tous les sens. Elle n’arrivait pas à prendre part à toute cette joie.

Le pressentiment ne l’avait pas quitté de la journée. Celui qui disait que ça allait être terrible. Que ça allait mal se passer. Ortie se posait mille questions derrière son regard calme, de quelle manière ils allaient le faire, à quel moment, ce qu’ils allaient dire, ce qui les gens en retiendraient, au bout de combien de temps la Milice serait là, au bout de combien de temps l’A.U.R.O.R.E. serait là. Si tout allait bien se passer. Elle avait peur, pour Safran et ceux qu’elle aimait, mais plus que tout elle avait hâte. Le sang dans ses veines s’était fait épais, grondant et furieux, réclamant une action qu’elle fuyait depuis trop longtemps alors qu’elle lui avait été vitale à une époque. Serrant plus fermement ses bras contre sa poitrine, elle planta ses doigts dans sa peau pour en réfréner le tremblement. C’était du passé maintenant, elle devait juste attendre.

La première secousse fit s’entrechoquer ses pots entre eux, produisant une étrange mélodie de céramique dans la pièce, en même temps qu’un long frisson parti de ses pieds remontait le long de sa colonne vertébrale. C’était eux. Fébrile, elle se retint de toutes ses forces d’aller courir au milieu de la place fleurie, bousculant les habitants festifs pour se dresser sur le rebord de pierre de la fontaine et être au première loge pour voir ce qui allait suivre. Non, elle avait arrêté tout cela. Ce n’était pas son heure. Elle se contenta d’enfoncer un peu plus fort ses ongles dans ses bras.

Ortie déverrouilla sa porte et patienta dans son embrasure que le monde prenne feu.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Manhattan V. Chevalier
◥ A S T R A Y ◤


Messages : 76
Sur WUH depuis le : 24/10/2014
Crédits : 72

MessageSujet: Re: LA NUIT NOIRE    Jeu 30 Oct - 15:24

la nuit noire


Elle est contente, Manhattan.
Le petit fantôme a pris le cadeau qu'elle lui tendait, elle qu'elle avait finit la veille à la lueur de la bougie, ses petits yeux fatigués tremblant, mais le coeur en liesse. Cette petite citrouille rebondie en velours mat d'une belle couleur orangée, comme le crépuscule d'Horizon en automne quand le ciel est en feu, a enfin trouvé son propriétaire. Manhattan sourit de plus belle, elle ne peut s'en empêcher et cela lui fait presque mal aux joues. Mais elle n'en a que faire.
On dirait que le petit fantôme ne sait pas quoi faire. Il faut dire que son approche imprévu à dût le surprendre. L'effrayer aussi peut-être. Mais Manhattan n'exige rien de lui. Elle n'attend rien, ne demande rien. Aussi, elle secoue doucement la tête sans cesser de sourire, en posant maintenant les deux mains sur son coeur. Juste pour lui montrer qu'il n'a rien à dire, rien à faire, et qu'elle est juste heureuse comme ça.

Jusqu'à ce que le sol se mette à trembler. Pas une légère secousse, non, un grondement profond qui ébranle les stands, fait crier les enfants, et surprend les adultes. La musique s'est arrêté, on dirait que le monde est en pause. Que s'est-il passé ? Est-ce une animation, un spectacle qui commence ? Peut-être, mais Manhattan s'inquiète en regardant autour d'elle craintivement.
Elle ne sourit plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Opium
◢ U N C A N N Y ◣


Pseudo : memento morri
Messages : 125
Sur WUH depuis le : 21/12/2013
Avatar : Nicholas Brown ▬ GANGSTA.
Fiche : made a mess of all things
Crédits : 128

MessageSujet: Re: LA NUIT NOIRE    Jeu 30 Oct - 16:28

Tu ne la comprends pas : elle semble si contente de te faire plaisir. Tu voudrais immortaliser ce sourire qui illumine son visage, lumière rayonnante qui fait ressortir l'ombre que tu es, tu te sens un petit peu vivant tout en n'étant que poussière éphémère. C'est une sensation étrange, un peu irritante, ça te tord le ventre et c'est un peu désagréable, mais tu l'attendais depuis longtemps : tu ne la touches pas vraiment, la vie, ce n'est qu'un effleurement du bout des doigts, discret, timide, unique, parce qu'elle ne reviendra pas d'aussi tôt, tandis que tes mains elles se resserrent sur le tissus envers qui, dès cet instant, tu éprouves un nouvel amour naissant ; un trésor de plus à garder à tes côtés, après ton sabre et ton collier, un trésor plus doux, plus réconfortant.

Et puis le sol s'est secoué.

Il vous a ébranlés, vous deux, Horizon tout entier, quelques cris résonnant ci-et-là. Tu ne te souviens pas que ça soit arrivé aux dernières nuits, ou alors as-tu vraiment mauvaise mémoire. La musique n'est plus, tout autant que les rires et la flamme sur le visage de l'humaine s'est éteint, pinçant ton cœur de cendres qui se brise. Tu ne supportes pas de voir cet air inquiet ; elle ne mérite pas ça. Tu tapotes son épaule pour que son attention se retourne sur toi, mettant la peluche devant son visage en bougeant un peu grossièrement le sourire de la citrouille pour donner l'illusion grotesque que cette dernière parle, disant de ta voix rauque, éraillée, maladroite, timide et usée - bien qu'il te faille un certain temps pour arriver à aligner ces mots ;

Ca... v...a... a...ller...

Alors souris encore une fois, petite étoile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jin Soo Park
◥ A S T R A Y ◤


Pseudo : Night'
Messages : 45
Sur WUH depuis le : 25/10/2014
Avatar : OC(s) d'inconnu(s)
Fiche : Wake up, wake up. And one day, you'll forget why
Crédits : 48

MessageSujet: Re: LA NUIT NOIRE    Jeu 30 Oct - 18:35

T’es seul, encore seul. T’es autour de toutes ces personnes entourées de leur amis, en train de rire, parler. Elles sont heureuses, même pour un soir de “ terreur “. Toi tu restes là, sans bouger, sans parler, sans sourire, tu regardes, t’as l’impression de faire tâche et le seul souhait que tu désires en ce moment est de disparaître sous ton drap noir, sous terre loin de tous ça, de ces bonnes odeurs qui traînent, des rires. Loin de tous ça. Les personnes ont formés de petits groupes, ils se connaissent déjà tu penses. T’oses pas les approcher, tu veux pas te faire rejeter.

Quand une petite puce, rayonnante, souriant, heureuse t’approchas et mis dans ta main une sucette, ça te réchauffa un peu le coeur. T’étais pas complètement seul, mais tu ne dis rien, elle était déjà partie. Tu l’as regarda rejoindre un autre garçon, lui tendre une peluche…

Le sol trembla. Les gens se turent. Tes sens se bloquèrent, c’était comme si que tu ne t’entendais plus rien, sentais plus rien, juste ces vibrations qui remontaient dans tout ton corps. Hérissaient tes poils.
Après plusieurs secondes, tu perçus enfin des cris, aigus. Les gens se serraient. Et tu eus envie de te réfugiais parmi eux. Plusieurs s'esclaffaient, d’autres qui retenaient leur souffle, et toi qui tremblais.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ortie
◥ A S T R A Y ◤


Pseudo : Jeliel
Messages : 293
Sur WUH depuis le : 01/08/2013
Avatar : Ymir - SnK
Crédits : 178

MessageSujet: Re: LA NUIT NOIRE    Ven 31 Oct - 12:50

Ils n'auraient pas pu choisir de meilleur soir. Toute la ville est réveillée, aux aguets.

Ortie jette un regard autour d'elle, les gens rient moins, se demandent d'où vient ce tremblement subit. Ils sont curieux, pas inquiets, certains continuent encore de s'amuser.

Un courant d'air chaud s'engouffre dans sa porte, la faisant frissonner.

Toute la ville est réveillée et n'a strictement aucune idée de ce qui est en train de se passer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Manhattan V. Chevalier
◥ A S T R A Y ◤


Messages : 76
Sur WUH depuis le : 24/10/2014
Crédits : 72

MessageSujet: Re: LA NUIT NOIRE    Sam 1 Nov - 19:38

la nuit noire


L'attention de Manhattan est détournée de la situation et du tremblement par une petite tape sur son épaule. C'est son petit fantôme. Il tends la citrouille et lui fait faire des mimiques en parlant difficilement, d'une voix éraillée. Il veut la rassurer, il ne veut pas qu'elle s'inquiète. L'espace d'un instant, il lui rappelle son petit frère. Elle le trouve adorable.

Alors Manhattan rigole. Quand Manhattan rit, c'est tout un spectacle silencieux. D'abord elle se cache derrière ses petits mains parsemées de pansements, puis elle doit remettre ses cheveux derrière ses oreilles alors elle découvre un visage riant, mais sans un bruit. Comme un souvenir au ralentit. Les joues rosies. Des perles scintillantes dans les yeux. C'est à son tour de vouloir remercier son petit fantôme, et puisqu'elle ne peut lui donner des mots même avec toute la volonté du monde, elle effleure le haut de son crâne, touchant à peine le costume, comme dans une caresse.





manhattan
C’est comme un parfum de nocturnes qui auraient l’goût des levers du jour. Parce qu’elle, elle dit jamais je t’aime. Elle est tout c’qu’on veut qu’elle soit, tous les possibles au bout des doigts. Elle t’emmène d’l’aut’côté d’la Terre, juste quand elle ouvre les paupières.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 5
Sur WUH depuis le : 18/10/2014
Crédits : 21

MessageSujet: Re: LA NUIT NOIRE    Sam 1 Nov - 19:40

De la fumée s'élève.
Le ciel explose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pumpkin
◈ C R O S S ◈


Pseudo : Ruru
Messages : 52
Sur WUH depuis le : 27/10/2014
Avatar : Staz + Blood Lad
Fiche : Everybody scream
Crédits : 49

MessageSujet: Re: LA NUIT NOIRE    Dim 2 Nov - 23:58



❝ World on fire with a smoking sun, stops everything and everyone.

D'aussi loin que Pumpkin arrivait à se souvenir, au fin fond de sa mémoire pas toujours très claire des jours sans fin qui se suivaient tous, presque sans cesse identiques, les uns à la suite des autres, il avait toujours attendu la Nuit Noire avec ce qui, chez lui, aurait presque pu s'apparenter à de l'impatience. Comme si, sans qu'il ne sache pourquoi, cette nuit interpellait, presque violemment, quelque chose d’enfoui bien profondément quelque part à l'intérieur de lui.

Comme un écho.

Et c'était pourquoi il s'était retrouvé là, à moitié dissimulé par la brume et l'obscurité, à attendre que quelqu'un s'approche de lui pour qu'il puisse les faire sursauter. Caché dans l'ombre à regarder, vêtu des habits que Mars lui avait remis pour l'occasion.

Le monstre le mieux habillé de la Nuit Noire.

Et c'était ce qu'il avait eu l'intention de faire pour le reste de la soirée, jusqu'à ce que la terre ne tremble et que le monde n'explose au-dessus de sa tête en un déluge de feu, de bruit et de fumée.

- Huh...

Regardant l'épais nuage qui le mélangeait lentement à la brume qui s'échappait toujours de la fontaine, Pumpkin se dit qu'il ferait probablement mieux partir. Foutre le camp avant que le ciel ne lui tombe sur la tête et que la fumée qui emplissait l'air ne lui assèche les poumons.

Il ne le fait pas.

Non, à la place, il attend et il reste planté là, immobile comme un mannequin, les yeux fixés sur les gens autour de lui; sur ceux qui s'en foutent, ceux qui sont transfigurés par ce qui est en train d'arriver, par ceux qui partent, par ceux qui restent. Et, surtout, il regarde ces gens qui hurlent, ici et là, tout autour de lui, son qui sonne comme de la musique à ses oreilles. Un son qui lui donne envie de se marrer, de s'écouler par terre et de se moquer jusqu'à ne plus pouvoir en respirer, au risque de se faire écraser par un coup de pied mal placé contre sa tête et d'avoir l'intérieur de sa boite crânienne rependue sur le sol. Comme de la bouillie, comme de la peinture qui coule et qui se répand.

Et puis bon, quitte à mourir, il préfère encore mourir de rire.

« You know there's something coming down from the sky above. »

Pumpkin feat. Everyone
#cc3300 Pumpkin

code par Skank aka Achiavel sur Apple-Spring



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ortie
◥ A S T R A Y ◤


Pseudo : Jeliel
Messages : 293
Sur WUH depuis le : 01/08/2013
Avatar : Ymir - SnK
Crédits : 178

MessageSujet: Re: LA NUIT NOIRE    Lun 3 Nov - 22:11

Les cheveux rabattus en arrière par le souffle de l'explosion, les yeux grands ouverts, elle fixe les flammes qui s'élèvent de l'immeuble d'un air hypnotisé.

Ortie tremble. Ses ongles, profondément enfoncés dans la chair tendre de ses bras, lui font mal.

Pourvu qu'ils ne soient pas blessés.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Down
◢ U N C A N N Y ◣


Pseudo : lechii'
Messages : 154
Sur WUH depuis le : 22/12/2013
Avatar : Fukari (DA)
Crédits : 150

MessageSujet: Re: LA NUIT NOIRE    Sam 8 Nov - 12:55




Mais en fait. Dans ta tête, à ce moment là, tu te dis que valait mieux pas venir et rester chez soi. La Nuit Noire est une magnifique soirée, avec beaucoup de monde, presque tout Horizon. Partout les gens chantent, crient, se font peur et s'amusent. Des gens sont déguisés, avec du papier ou de vrais vêtements qui font peur. De fausses têtes de cauchemars et des effets énormes qui te font pisser dessus. Mais là. Ce soir là. C'était autre chose qui faisait se pisser dessus tout le monde. Comme ça, sans que personne ne s'y attende, le sol a commencé à trembler. Au début tu applaudissais le travail de ceux qui avaient préparer la fête, parce que faire peur à tout le monde en faisant bouger le sol c'est génial. Mais quand tu remarques que tout le monde flippe, là, t'es pas très rassuré. Et encore plus quand le ciel s'ouvre et qu'une fumée s'élève. Et que tout le monde pleure parce qu'ils ne savent pas ce qui est en train d'arriver. La fin du monde peut être ? Tu restes un peu en retrait, et tu regardes la scène se passer sous tes yeux. Tu ne trembles pas, tu ne pleures pas, mais tu n'arrives pas à partir de là. Tes pieds sont comme fixés au sol, et tu regardes au dessus de toi. Tu finis pourtant par tomber par terre, le cul en premier.


La Nuit Noire est une fête qui permet de faire fuir les cauchemars. Mais ce soir, les cauchemars reviennent.

 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pumpkin
◈ C R O S S ◈


Pseudo : Ruru
Messages : 52
Sur WUH depuis le : 27/10/2014
Avatar : Staz + Blood Lad
Fiche : Everybody scream
Crédits : 49

MessageSujet: Re: LA NUIT NOIRE    Dim 9 Nov - 3:55



❝ World on fire with a smoking sun, stops everything and everyone.

Il n'avait même pas remarqué qu'il avait commencé à bouger.

Plutôt étrange de sa part, considérant qu'il cherchait toujours à fournir le moins d'efforts possible, mais après tout, rien dans cette soirée n'avait été normal. Pas comme les autres Nuits Noires qu'il avait vu passer, non, pas du tout. Il y avait ce quelque chose dans l'air qui laissait présager que les choses ne pouvaient que finir par empirer. Encore et encore et encore et-

Ça ne rendait la chose que d'autant plus intéressante.

S'arrêtant un moment, il fronça légèrement les sourcils, se demandait où est-ce qu'il pouvait être en train de se rendre. Eh. Peu importe. Laissant errer ses yeux paresseusement autour de lui pour un court instant, c'est lorsqu'il la vit qu'il compris.

Ortie. Ah. Ahah.

Debout dans l’embrasure de sa boutique. Si ça avait été quelqu'un d'autre – quelqu'un de plus observateur, quelqu'un qui ne s'en foutait pas, quelqu'un dont l'attention était rivé un peu plus sur la jeune femme que sur le ciel qui fumait toujours -, il aurait probablement remarqué la tension qu'elle dégageait.

Mais pas lui. Jamais lui.

S'approchant d'elle d'un pas traînant, parcourant ce chemin qu'il avait tellement l'habitude de prendre que ça en était devenu presque inconscient, Pumpkin s'arrêta prêt d'elle sans un mot. Juste un vague mouvement du menton vers ce qui se passait un peu plus loin et un sourire un peu trop grand pour lui laisser comprendre ce qu'il voulait dire.

Elle allait probablement saisir de toute façon.

Eh.

Eh eh.

C'était probablement la Nuit Noire la plus amusante qu'il avait vu jusqu'à présent. Tant pis si jamais il se trouvait qu'elle était aussi sa dernière.
« Brace yourself for all will pay. »

Pumpkin feat. Everyone
#cc3300 Pumpkin

code par Skank aka Achiavel sur Apple-Spring



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 5
Sur WUH depuis le : 18/10/2014
Crédits : 21

MessageSujet: Re: LA NUIT NOIRE    Lun 10 Nov - 21:01

Feu d'artifice.
La fête est finie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: LA NUIT NOIRE    

Revenir en haut Aller en bas
 

LA NUIT NOIRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nuit noire
» [King, Stephen] Nuit noire, étoiles mortes
» Stephen KING - Nuit noire, étoiles mortes
» Darkside, les Contes de la Nuit noire
» parution de nuit noire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Way up High :: QUARTIER NORD :: la place fleurie-