AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 .Young blood

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Marie-Rose
◢ U N C A N N Y ◣


Messages : 30
Sur WUH depuis le : 21/12/2013
Avatar : Kanaya Maryam ♦ Homestuck
Fiche : (+)
Crédits : 32

MessageSujet: .Young blood   Jeu 23 Oct - 19:56

ÂGE: quelques dizaines de millénaires
ÂGE EN APPARENCE: entre 20 et 30 ans 
POSTE: directrice de la Wildfand cie., créatrice de mode
SEXUALITÉ: variée
CLASSE: personnification
RACINE; elle est Mars, rêve de guerre, de fougue et de gloire, elle est le printemps et la fertilité, elle est la Jeunesse  
PSEUDO; jel
ÂGE; 20
SEXE; fendu
AVATAR; kanaya maryam, homestuck
ZIVA T'ES TOMBÉ COMMENT SUR WUH ?; ♥
TROIS CHOSES A SAVOIR SUR TOI; arc-en-ciel, knacki et lama
PETIT MOT AWESOME; tango 


the bittersweet between my teeth trying to find the in-betweens




Lady. Mars, au premier abord, elle fait très classe. Après tout c’est une grande dame, une couturière reconnue, on lui dit bonjour dans la rue et les nobles gens de la cour s’arrachent ses créations sans aucune retenue. Elle est élégante, gracieuse, polie, toujours de bon goût. Elle pourrait déclarer que le manteau de moquette est à la mode qu’il n’en faudrait pas plus pour retrouver des morceaux de sol sur les dos soyeux des courtisanes. Les peintres l’aiment, les miroirs la reflètent avec plaisir, les enfants arrêtent de parler sur son passage. Leonardo DiCaprio aurait donné son bras gauche pour la dessiner à poil, comme une de ses femmes françaises, avec juste un putain de collier pour la couvrir. Voilà, c’est ça Mars, c’est ce que les gens voient d’elle. Une aura, un sourire avec des dents pointues, des cornes d’un lustre qu’on lui jalouse. Sauf que ça, ce n’est qu’un grain de poussière dans la tornade de sa personnalité. Ça, c’est rien.

Amante. Mars a le sang chaud, elle le sent qui bouillonne dans ses veines, comme un volcan perpétuellement au bord de l’explosion. Elle est passionnée, enthousiaste, provocante à sa façon, mais aussi colérique, violente dans ses gestes et ses propos, toujours en train de vouloir aller plus loin, plus haut, plus vite. Elle est la Jeunesse et ça se ressent. Elle aime dire ce qu’elle pense, elle aime voir la lueur outrée dans le regard des braves gens, elle aime porter des décolletés scandaleux, elle aime faire la couverture des magazines, elle aime embrasser de beaux garçons de neuf mille ans ses puinés à pleine bouche, elle aime jeter des regards langoureux à de jeunes filles innocentes, elle aime escalader des falaises sans corde, elle aime enfiler des shooters au piment, elle aime le rouge, elle aime la pluie, elle aime. Aime, honore, adore, dévore. C’est comme si, à vingt mille ans passés, elle n’avait jamais perdu la fougue de ses vingt premières années.

Gamine. Mars, elle est d’une impulsivité rare. Du genre qui ne réfléchit pas, qui fait que ce qui lui plait et sans se soucier des autres, qui décide sciemment d’ignorer son intelligence et frapper d’abord. Égoïste. Enfantine. Une enfant roi, comme si le monde ne tournait qu’autour de sa petite personne – et sans doute est-ce le cas de son monde – et aux colères légendaires lorsque ses souhaits ne sont pas exaucés. Flemme d’aller travailler alors qu’une montagne de paperasse l’attend sur son bureau ? Elle éteint son réveil et se rendort. Une mannequin un peu trop prétentieuse lui marche sur les pieds ? Elle la rabroue sans ménagement en lui rappelant son grand âge et le peu de considération qu’elle a pour son avis de pré-pubère. Mars, elle taquine et piétine, complimente et rabroue dans la même phrase. Ce n’est pas pour rien que ses assistants démissionnent les uns après les autres, entre deux crises de larmes. Souvent, les gens n’osent pas s’en plaindre, n’osent pas lui dire non. Ils pensent que c’est normal, que c’est sa racine qui veut cela, qu’elle est juste ainsi. Il ne leur vient même pas à l’idée que pour elle tout ceci n’est qu’un vaste jeu.

Ancêtre. Mars est vieille pourtant, incroyablement vieille. Aussi vieille qu’Horizon, aussi vieille que le Roi. Ce n’est pas pour rien que tout le monde ou presque ignore son véritable nom. Mais c’est une éternelle adolescente, qui préfère cacher son visage grave et sa sagesse durement acquise au fil des siècles derrière un sourire facétieux que l’exposer aux yeux de tous. Etre écoutée ? Etre respectée ? Mais quel ennui ! Etre crainte, oui, deviner l’incertitude dans le comportement de ceux qui l’entourent, ce flottement, ce léger blanc si discret et si révélateur. Voir à quel point ils sont perdus en sa présence, sans jamais savoir comment se comporter, comment se tenir. Incarner ce personnage de l’Arlequin, ce clown simplet aux rebonds soudains, membre du bon peuple, mais avec ce petit plus qui en fait une créature unique. Cet éclair de génie, cette remarque pertinente, ce bon mot qui renverse le cours du débat. Mars laisse penser qu’elle n’est qu’une caricature grossière, une vaste blague qui a un peu trop durée. Quand, au fond, elle est la réponse qu’on recherche tant. Enfin, si elle est d’humeur pour.




can't help myself but count the flaws claw my way out through these walls




« La vie à Horizon est-elle agréable ? » exquise
« Comment voyez vous vos rapports avec les Astray ? » optimaux, je les aime comme si nous étions de la même espèce
« Que pensez vous des Cross ? » ils sont à n'en pas douter passionnants
« Avez vous un avis à propos du Roi ? » c'est un bon camarade de jeu, même si j'ai encore du mal à digérer cet escarmouche il y a 17204 ans




we lie beneath the stars at night our hands gripping each other tight




L’histoire de Mars est trop longue pour être racontée.

Elle s’est éveillée il y a longtemps, au milieu de ce qui deviendrait Horizon mais n’était encore qu’un amas de murs épars, neuf, jeunes, attendant d’être assemblés. Ses paupières étaient à peine ouvertes qu’elle se sentait déjà vive, pressante, bruyante, débordant d’énergie à ne plus savoir qu’en faire, d’envies et de désirs. Et déjà elle était restreinte, enfermée, confinée, limitée.

Au début, elle s’en est contentée. La terre d’entre les murs était grande, assez pour prendre des siècles à découvrir, et elle avait des compagnons de jeu aussi, pas nombreux, mais assez retords pour l’occuper quelques siècles de plus.

Ensuite l’ennui a fait partie de sa vie. Comme une amante qui ne la quittait jamais, collée à son dos comme une ombre, lourde comme des fers. Alors Mars a innové, s’est jetée à corps perdu dans l’invention, la création, l’expérimentation. Ça a marché un temps, aidé par les nouveaux arrivants.

Mars aime les gens. Elle aime les étudier, les briser, les remonter, les écouter, les regarder, les essayer. Elle vie à travers eux tout comme elle vie à travers les livres qu’elle lit, les montagnes qu’elle gravie, les pays qu’elle conquiert et les mondes qu’elle dessine. Mais les uncanny sont fades et sans surprise. Ce n’est jamais suffisant.

Heureusement, il y avait Céphée. Tout ce temps il avait été là pour la divertir, plein de sarcasmes, de malices, de perversité et d’horreur contenues. Le Roi était bon avec ses sujets. Mars préférait quand il se conduisait mal.

Le reste ne fut qu’ennui. Toujours et encore, de l’ennui.

Parfois, elle songea à en finir, mais c’était plus par goût du spectacle que réelle envie de mourir aussi elle y renonça. Parfois, elle fit des crises monumentales, auprès des inconnus comme des plus puissants, qui lui auraient sans doute valu une paire de fois la décapitation s’il ne s’était s’agit d’elle. Souvent, elle quitta la ville en laissant tout derrière elle, s’enfonça dans la nature délimitée, y resta – combien de temps ? – avant de pouvoir revenir l’esprit clair. De temps en temps, elle choisissait un être qu’elle consumait entièrement, de sa passion et sa fougue, jusqu’à n’en laisser que la cendre de ce qu’il était avec juste cette braise supplémentaire dans les yeux.

Le reste n’était qu’ennui.

Jusqu’il y a cinquante ans. Jusqu’aux astray. Jusqu’aux cross. Jusqu’aux troubles qui arrivent, grondant au loin.

Mais cette histoire-là est encore trop courte pour être racontée.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Marie-Rose
◢ U N C A N N Y ◣


Messages : 30
Sur WUH depuis le : 21/12/2013
Avatar : Kanaya Maryam ♦ Homestuck
Fiche : (+)
Crédits : 32

MessageSujet: Re: .Young blood   Mer 29 Oct - 0:43

caractère (un peu baclé) mais terminé, normalement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Manhattan V. Chevalier
◥ A S T R A Y ◤


Messages : 76
Sur WUH depuis le : 24/10/2014
Crédits : 72

MessageSujet: Re: .Young blood   Mer 29 Oct - 7:36

Bien sûr, tu peux continuer. ♥️ lula




manhattan
C’est comme un parfum de nocturnes qui auraient l’goût des levers du jour. Parce qu’elle, elle dit jamais je t’aime. Elle est tout c’qu’on veut qu’elle soit, tous les possibles au bout des doigts. Elle t’emmène d’l’aut’côté d’la Terre, juste quand elle ouvre les paupières.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Marie-Rose
◢ U N C A N N Y ◣


Messages : 30
Sur WUH depuis le : 21/12/2013
Avatar : Kanaya Maryam ♦ Homestuck
Fiche : (+)
Crédits : 32

MessageSujet: Re: .Young blood   Jeu 30 Oct - 14:13

fini je pense ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Dorian
◢ U N C A N N Y ◣


Pseudo : ad_libitum
Messages : 45
Sur WUH depuis le : 17/02/2014
Avatar : Berthold Fubar • SnK
Fiche : #flee away
Crédits : 41

MessageSujet: Re: .Young blood   Jeu 30 Oct - 19:14

Je t'aime comme jamais,
On va faire des bébés
Viens on prendra notre pied,
Au fin fond de la fôret,
Pour toi je vivrai cachée,
Sans m'arrêter de baiser,
Pour toujours et à jamais.


Avoue que c'est très sensouel.

★ Marie-Rose

Le Roi te souhaite la bienvenue parmi le peuple d'Horizon. Tu vas pouvoir gambader partout, participer aux festivités locales et découvrir cette merveilleuse cité qui s'ouvre à toi. Tu vas pouvoir faire des connaissances et des rencontres, cheveux au vent. Bienvenue à Horizon, la cité des rêves.




What raging fire shall flood the soul? What rich desire unlocks its door? What sweet seduction lies before us?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: .Young blood   

Revenir en haut Aller en bas
 

.Young blood

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [40k] projet young blood 2011
» [Young Seinen] Blood Lad
» Mon Vlad von Carstein pour le youn blood 2010
» Bleach 374 - Gray Wolf Red Blood Black Clothing White Bone
» Rise : Blood Hunter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Way up High :: THÉÂTRE :: galerie de portraits :: ▬ songes-