AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Les oiseaux chantent et les hommes tombent ▲ Suite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Onyx
◢ U N C A N N Y ◣


Pseudo : Kロ
Messages : 350
Sur WUH depuis le : 24/12/2013
Avatar : Fushimi Saruhiko
Crédits : 239

MessageSujet: Les oiseaux chantent et les hommes tombent ▲ Suite   Sam 4 Jan - 19:16

“ Les oiseaux chantent et les hommes tombent ”

onyx ▲ down
Rp précédent


Onyx avait jeté un coup d’œil attentif au contenu du caddie de son vieil ami, n'en voyant que la surface, remarquant cependant le seul truc qui ressortait du lot, un magazine dont la couverture était plutôt osée, qui trônait presque fièrement sur la pile et dont le petit cauchemar détourna la tête, observant attentivement un pot de cornichons sur l'une des tablettes, se demandant s'il ne devrait pas le prendre et le mettre dans son panier. Ce fut le rire de son ami qui le ramena dans le présent, la réalité actuelle. Ce dernier se moquait encore de son observation, mais Onyx était très sérieux. Leur panier était comble et ils ne pourraient jamais transporter convenablement tous ces effets à son appartement. « Mais non, nous avons trois bras. Si tu vois ce que je veux dire. » Le petit cauchemar ne comprit pas la référence, s'il y en avait bien une. Ses sourcils de froncèrent, alors qu'il tentait de comprendre, avant de s'imaginer un homme à trois bras. Quel genre de vie menait-il?
Ils se dirigèrent enfin vers la caisse, Onyx toujours perdu dans ses pensées, se disant qu'avoir un troisième bras pourrait être utile pour jouer du piano, mais totalement inutile pour un saxophone. Le cauchemar se redressa, courbaturé par la position loufoque qu'il avait du prendre pour pousser le caddie pour enfant, s'étirant alors que la caissière entrait les articles et les mettaient dans des sacs. Down semblait se mettre à réfléchir un peu plus logiquement à la question que le musicien lui avait posé, alors que les articles remplissaient les sacs. Il retira quelques objets et Onyx se retrouva avec des caleçons pour enfant et décida de les mettre sur sa tête, tandis que son ami mettait le peignoir.

Down se mit à jouer au foot avec la pauvre mayonnaise, la soupe au poisson et le radis, transportant un sac de chaque main. Onyx le suivit alors qu'ils sortaient du Dreamland Market, l'un avec un caleçon sur la tête, l'autre habillé presque comme un roi. Ils n'avaient presque pas l'air idiots. Non, personne ne s'arrêtait un instant pour regarder le tableau ridicule. Non, personne ne rigolait en passant à côté d'eux. Tout ceci étant bien ironique, ils se mirent à marcher vers l'appartement du petit cauchemar naïf. « En route mauvaise troupe ! »

Le musicien le suivit, oubliant totalement qu'il portait un sous-vêtement sur sa tête, marchant comme si de rien n'était, aux côtés de son âme sœur. Ils mirent un peu plus de temps à se rendre à la petite résidence d'Onyx, puisqu'il était plus ou moins aisé de diriger un pot de mayonnaise en le faisant rouler. Le cauchemar l'observait faire, souriant comme l'imbécile naïf qu'il était. Heureusement, il ne fallait que monter quelques escaliers pour accéder à son appartement. Il fouilla dans ses poches et en sorti la clé, l'inséra dans la serrure et ouvrit la porte à son vieil ami, l'aidant avec les sacs, les déposant sur la table de la petite cuisine plutôt chaleureuse.

Faisons le compte de ce que vous avons. Je vais ranger ce qui doit être mis au frai dans le frigo.

Il sortit le poisson, ramassa le pot de mayonnaise un peu sale et alla les mettre dans le réfrigérateur, laissant à Down le soin de faire le tri de tout ce qu'ils avaient acheté.

━  Oh!

Le petit cauchemar avait porté sa main par inattention sur sa tête et avait réalisé qu'il avait parcouru toute la rue marchande jusqu'ici avec un caleçon sur la tête. Il le retira rapidement et le balança sur son ami, rouge de honte.

━  Pourquoi tu as acheté ce truc alors que tu n'as pas d'enfant? Non, en fait, pourquoi est-ce que je me le suis mis sur la tête.

Il sembla réfléchir un instant, avant d'éclater de rire.

━  Tant pis, je serai de nouveau la risée demain!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souvenirs-edo.forum-canada.com/
avatar
Down
◢ U N C A N N Y ◣


Pseudo : lechii'
Messages : 154
Sur WUH depuis le : 22/12/2013
Avatar : Fukari (DA)
Crédits : 150

MessageSujet: Re: Les oiseaux chantent et les hommes tombent ▲ Suite   Sam 4 Jan - 19:23


C'est vrai que la nuit, comme ça, sur une longue route, taper du pied dans un radis ou même un pot de mayonnaise c'est pas franchement facile. Les longues minutes de marche pourraient même se transformer en de longues heures si Down n'avait pas été un champion de football dans une vie antérieur. Ce n'était pas bien difficile, mais pas facile non plus. Et il ne voulait pas de l'aide de son ami pour tirer dans les pots, pouvant lui même le faire seul. Mais galérant pas mal sur certaines allées, le sol n'étant pas tout à fait droit. Et le vent soufflant parfois un peu trop fort. Il faisait bien noir quand ils arrivèrent tous les deux devant l'appartement, Onyx invitant Down à entrer. Celui-ci le suivait en observant cet immeuble qu'il connaissait si bien. Il y était allé de maintes fois quand son ami n'allait pas très bien, et qu'il n'avait pas le courage de sortir le voir. Down pourrait traverser les couloirs et monter les escaliers les yeux bandés si il le pouvait. Non .. Non. Il n'était pas du tout en train de jouer les aveugles en fermant les yeux, Onyx lui montrant son dos et donc ne pouvant pas le voir à l’œuvre. Ils arrivèrent bien vite à l'appartement, étant au premier étage. Un appartement petit mais tellement bien rangé, avec le strict nécessaire, pour que celui-ci semble spacieux. Down n'hésita pas à prendre le chemin de la cuisine, le connaissant par cœur.  « Faisons le compte de ce que vous avons. Je vais ranger ce qui doit être mis au frais dans le frigo. » Lança Onyx tout en prenant le poisson et le pot de mayonnaise sale et un peu fissuré. L'heure du rangement avait sonné, mais Down n'était pas du genre comme ça. C'est vrai que tout était bien ordonné chez son ami, mais chez lui c'était un vrai bordel monstre. D'ailleurs de la fenêtre du salon on pouvait apercevoir, en hauteur, la fenêtre de son salon à lui, fenêtres fermées. Alors il allait encore devoir faire un effort. Que la vie est parfois dure. Prenant à son tour la crème glacée et les hamburgers surgelés, il les rentra dans le congélateur minuscule au dessus et combiné au frigidaire. Le reste ils finirent par poser ça sur la table en mettant les conserves, les boissons, le fromage, le yaourt, le jambon à la tomate, les sauces et le gros poulet au réfrigérateur. Celui-ci qui était presque vide au départ, se retrouva rempli de plein de bonnes choses. Et d'autres qui faisait empester presque toute la maison. «  Oh! » Down tourna la tête vers son ami qui venait de se rendre compte du caleçon pour enfant qu'il portait depuis un moment sur la tête. Qu'il balança de suite en direction de Down, tout rouge au visage et se plaignant qu'il n'avait jamais eu d'enfants. Ce qui fit rire Down. Oui en effet, tu seras bel et bien la risée de tout le quartier. Mais ça a toujours était le cas de toute façon. Un jour ou l'autre les voisins appelleront la Millice, ouais carrément, et demanderont à les dégager de là et les envoyer à la caserne pour finir leurs jours tous les deux derrière des barreaux. Ce sera leur nouvelle maison. Mais cette solution était un peu archaïque.
Down et Onyx se tournèrent à présent devant le chantier sur la table de cuisine. Le reste n'avait toujours pas était rangé, mais à peine eurent-ils le temps de se retourner pour observer tous ce qu'ils avaient achetés, que Down attrapa les banderoles et les chapeaux d'anniversaires pour les donner à son ami.

▬ « Joyeux non-anniversaire Onyx ! Maintenant tu vas décorer ta maison toute morose pour la rendre toute jolie ! » Il tourna la tête un instant et attrapa en même temps le magazine porno : « Tien, déchires les feuilles une à une et pose les un peu partout sur les murs. Ça fera de la jolie décoration ! »

Toujours aussi adorable avec son ami. Mais c'est vrai qu'à côté de son appart, celui du jeune musicien n'était pas du tout du même type. Donc ce soir, il allait réaménager tout ça. C'était un peu le rêve de Down depuis ces derniers siècles. Il était temps. Quand à lui dans tout ça ? Il allait s'occuper des cocktails, demandant à son ami de se retirer pour lui laisser la surprise. Et il attrapa alors le mixeur, qu'il aimait tant. Sortant du frigidaire la crème glacée, le yaourt et une boisson à l'orange. Il déposa tout ça au fond, avant de tout gâcher en attrapant le fromage puant et le foutant à l'intérieur en entier, de la mayonnaise en supplément et aussi un peu de piment jaune -mais ça c'est un secret- Il commença à mixer le tout quand il se rendit compte de son erreur. Un cocktail .. ça ne se fait pas sans un peu d'alcool, non ? Mais chez Onyx, l'alcool soit il n'y en a pas, soit il est fini le jour même de son arrivée à la maison. Le plus simple était de.

▬ « MARINAAAA ! MARINAAAA ! » Et voilà que Down, adossé contre la rambarde du balcon, ouvert sur le salon de son ami, commençait à crier jusqu'à la fenêtre de son appartement. « DIS MOI QUE T'ES ENCORE LA ! MARINAA ! »

La réponse se fit attendre, mais pas longtemps. Une tête brune et fatiguée sortie de la fenêtre et regarda avec aberration l'Uncanny qui secouait ses bras pour lui faire signe. Après un charmant doigt d'honneur de sa part, que Down prit le temps de répondre par un bras d'honneur, elle exécuta son ordre sans râler. Et ramena quelques instants plus tard une magnifique bouteille de Rhum. Surement cher. Avant d'hésiter à le lui lancer, la marge entre les deux immeubles étant assez éloignée.

▬ « Allez, lance, je vais l'attraper ! »

Et comme on aurait pu s'en douter, venant d'une merveilleuse racine appelée "La chute". Down manqua de peu la bouteille qui se fracassa contre les barres du balcon, balança de nombreux débris de verre partout et surtout de l'alcool éparpillée sur tout le long du salon. Pour une surprise c'est une surprise.

▬ « IMPOSSIBLE ... Mon peignoir et ma pantoufle m'ont sauvé la vie ! » Mais peut-être pas épargnée le salon. A voir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Onyx
◢ U N C A N N Y ◣


Pseudo : Kロ
Messages : 350
Sur WUH depuis le : 24/12/2013
Avatar : Fushimi Saruhiko
Crédits : 239

MessageSujet: Re: Les oiseaux chantent et les hommes tombent ▲ Suite   Dim 5 Jan - 2:07

“ Les oiseaux chantent et les hommes tombent ”

onyx ▲ down


La table était un véritable champ de bataille, recouvert d'objets inutilement encombrants. Alors que son appartement était toujours impeccable, puisqu'il y était rarement, habituellement il partait tôt le matin et ne revenait que tard dans la nuit, après la soirée au Burlesque. Parfois, il allait au bar, parfois il traçait directement ici, ou alors reconduisait son amie Aspasie quand elle le voulait bien. Son appartement lui donnait seulement l'occasion d'avoir un gîte sûr et au chaud, sinon Onyx aurait bien accepté de ne posséder que quelques vêtements, le nécessaire de nourriture et son instrument de musique. Il était si simple, Onyx, on lui aurait donné une boîte en carton, il en aurait fait un palais imaginaire. Et pourtant, le musicien était tout aussi complexe à comprendre, et à suivre. De la colère, il pouvait pleurer, puis rire. D'un sourire rayonnant, les larmes pouvaient apparaître et il allait se cacher pour devenir invisible. Petit cauchemar naïf et errant.
Il s'approcha de la table, prêt à tout ranger par lui-même, connaissant parfaitement la situation bordélique de son vieil ami, mais celui-ci l'arrêta en lui donnant les banderoles et les chapeaux festifs. Down lui souhaita un joyeux non-anniversaire, tout en lui disant qu'il allait décorer son appartement aux murs monotones et sans couleur. Il lui donna ensuite le magasine pornographique qu'il y avait à l'époque, le conseillant d'accrocher les images contre les murs. Mais tout ce qu'Onyx avait l'intention de faire avec ce magazine, c'était le cacher au fond d'un placard et ne jamais y toucher. Ou alors le donner à un ami, ou une amie. Tous les goûts sont dans la nature, comme il le pensait inconsciemment, sans vraiment le dire.

Onyx fut mis de côté par son vieil ami, qui lui dit qu'il allait s'occuper de tout et de ne pas s'en faire. Alors le petit cauchemar aquiesça sans poser de question et alla dans la pièce d'à côté, balança le magazine dans le fond de son placard à balais, décorant le minuscule salon, adjacente à sa chambre, pas plus grande. Il se mit un chapeau de fête, en chantant quelques airs joyeux en accrochant les quelques banderoles aux plusieurs couleurs et s'arrêta un instant quand il entendit le mixeur fonctionner. Il haussa finalement les épaules, reprenant ses activités, mais fut de nouveau interrompu lorsque son ami entra dans le salon pour aller au balcon et crier le nom d'une femme. Une conversation de signes indiscrets se fit entre les deux individus, mais Onyx, de son côté, ramassait les quelques partitions qui traînaient parfois sur la table basse et alla les replacer dans sa chambre.

Quand soudain, le bruit de verre fracassé le fit sortir en trombe de sa chambre. Sur le sol, un liquide d'un jaune presque transparent coulait sur le plancher aussi blanc que les murs. Mais le plus inquiétant, c'était son vieil ami, qui avait été presque miraculeusement sauvé par son peignoir ridicule et son unique pantoufle. Onyx s'avança vers son ami et lui prit les épaules, s'assurant qu'il allait bien, son expression d'horreur face au pire disparu pour en afficher une plus lasse, soulagée.

Tu vas bien j'espère? Quelle idée de lancer une bouteille à quelqu'un qui ne sait pas attraper! Regardes tous les dégâts maintenant. J'espère que tu vas ramasser tout ça illico presto!

Il alla chercher la serpillière et la lui mit dans la main, lui pointa le sol totalement recouvert de verre et de boisson. Puis il se rendit à la cuisine, jeta un simple coup d'oeil au mixeur, dont le contenu avait une drôle de couleur et une texture plutôt dégueulasse.

Je vais aller racheter une bouteille en attendant. À mon retour, tout ceci devra être nettoyé! À plus!

Et la porte se referma.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souvenirs-edo.forum-canada.com/
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Les oiseaux chantent et les hommes tombent ▲ Suite   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les oiseaux chantent et les hommes tombent ▲ Suite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les oiseaux chantent
» Le patrimoine culturel immatériel de l'humanité et les hommes-oiseaux
» Les oiseaux qui chantent
» [FORUM SG] Régiments de renom - Hommes-Oiseaux de Catrazza
» Pourquoi les hommes reviennent ils ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Way up High :: QUARTIER SUD :: faubourg résidentiel :: habitations :: Appartement d'Onyx-